POUR EUX LA VIE EST BELLE

Moi je ne dirais jamais de mal des politiques,

Parce qu’ils sont merveilleux et prolifiques,

Un discours par ici une commémoration par là,

Ils savent tout sur tout et ne sont jamais las.

 

Ce n’est ni le profit ni le pouvoir qui les anime,

Non c’est l’amour de leur prochain qui les domine,

Certes leurs mandats quelquefois nombreux,

Les contraint à recevoir des revenus somptueux.

 

Moi je dénie aux électeurs le droit de penser,

Que ces Saints Hommes seraient intéressés,

Voyez les grands patrons voyez les financiers,

Peut être évidemment que mon exemple est vicié.

 

Oui mais alors nos milliardaires en culotte courte,

Qui font de la pub, si, même pour les yogourts,

Et occasionnellement font joujou avec la baballe,

Que vous allez applaudir sans crier au scandale.

 

Qui en un mois gagnent cinq ans de nos salaires,

Sous les vivats des plus pauvres de leurs supporters,

Que doivent penser nos bons rentiers de la politique,

Doivent t’ils rompre avec les jeux du cirque.

 

Allez il leur faudra toujours des domestiques,

Et les politiques seront toujours aussi cyniques,

Ainsi les salariés seront toujours exploités,

Et toujours amnésiques quand il s’agit de voter.

 

Laisser un commentaire