Mais n’a t’on rien appris

Mais n’a t’on rien appris

que l’on regrette encore,

De ces temps maudits,

Ou l’on scellait le sort,

 

De ces gens différents,

Et dont c’est le seul tort,

Juifs et tsiganes errants,

Alors conduits vers la mort,

 

Et pourtant ce président,

Par un discours martial,

Ravive les haines d’antan

De nouvelles lois raciales,

 

Toute sa cour applaudit,

Sacrifiant sans vergogne,

Et l’ honneur d’un pays,

Et leur honneur d’ hommes,

 

Mais ce monsieur Sarkozy,

Privé de valeurs humaines,

Est un homme tout petit,

Car trop grande est sa haine.

 

 

 

Laisser un commentaire