C’est la crise

Le petit Franco-Hongrois,

Nous les brise menu,

Lui et sa grande Carla,

Nous baisent sans retenu,

 

Dans leur petit monde,

De bons amis nantis,

On ne craint pas la fronde,

D’un peuple anéanti,

 

La finance est mondiale,

C’est pas comme les profits,

S’endettent en général,

Les plus pauvres asservis,

 

Sans le sou et sans abri,

Meurt l’homme valetaille,

Tandis que sans soucis,

Prospère la racaille,

 

La crise rend plus riche,

Ceux qui déjà l’étaient,

Les erreurs et la triche,

C’est le peuple qui le paie.

 

Laisser un commentaire